Le plan Marketing pour une clinique privée rentable et capter plus de patients

Dans le secteur de la santé, où le bouche à oreille joue un rôle crucial, il est plus que jamais essentiel de soigner sa présence en ligne. De nos jours, le numérique transforme non seulement notre façon de communiquer, mais aussi notre façon de choisir nos professionnels de la santé. C’est pourquoi votre stratégie digitale doit être à la hauteur de vos attentes.

En effet, selon une étude récente, 77% des patients utilisent des moteurs de recherche avant de prendre rendez-vous. Il n’est donc pas surprenant que les cliniques privées, pour se distinguer et se démarquer de la concurrence, doivent adopter une approche multi-canal qui combine à la fois un site web de qualité, une gestion efficace des avis en ligne, une présence active sur les réseaux sociaux et une stratégie SEO optimale. 

Comme le disait le célèbre Steve Jobs : « Innovation distinguishes between a leader and a follower ». C’est précisément ce que nous allons vous aider à mettre en place.

Construire une image de marque pour sa clinique

Il est primordial de se distinguer de la concurrence, pour cela, vous pouvez :

  • Créer une identité visuelle forte : couleur, logo, design intérieur de votre clinique, etc.
  • Valoriser votre expertise : qualifications, spécialités, expérience.
  • Mettre en avant les valeurs qui vous animent et les intégrer à votre communication.

Aider les patients à comprendre qui vous êtes

Communiquer sur ce qui vous rend unique, sur vos croyances et votre philosophie est essentiel pour développer la confiance et l’engagement de vos patients. 🤝

Soyez facile à trouver sur internet

Envisagez votre présence en ligne comme un phare dans la nuit : celui-ci doit être visible, clair et facile à trouver pour les marins (vos patients) perdus dans l’océan numérique.

Développer un site web efficace et visible

Un site internet est le pivot central de votre stratégie digitale. Intégrez le référencement naturel (SEO) dès sa conception. Pensez à votre site comme à un livre : son contenu doit être éducatif, pédagogue et facilement lisible. Un bon reporting de votre SEO vous permettra de comprendre quelles sont les pages les plus visitées de votre site, vous aidant ainsi à ajuster votre stratégie et à atteindre vos objectifs de mots clés.

Créer un compte Google My Business

Votre compte Google My Business est la porte d’entrée de votre clinique sur internet. En effet, pour beaucoup de patients potentiels, il s’agit de leur première interaction avec votre établissement. La fiche GMB peut s’afficher avant les résultats naturels sur Google et jouent un rôle important sur Google Maps.

L’importance de gérer les avis Google

Avis positifs ou négatifs, il est important de les collecter, de répondre de manière professionnelle et d’afficher vos plus beaux témoignages sur votre site internet.

Ils agissent comme une preuve sociale et peuvent grandement affecter la réputation de votre clinique.

Offre Exceptionnelle

Ne manquez pas cette opportunité ! Testez notre solution gratuitement pendant 7 jours. Aucune carte bancaire requise.

Communiquer sur les réseaux sociaux

Si la publicité est encadrée pour les professionnels de santé, les réseaux sociaux restent un outil formidable pour créer et partager des contenus éducatifs et pédagogiques. Ce type de contenu incite au partage et peut même devenir viral.

Réseaux sociaux populaires :

  • Facebook : Idéal pour une audience plus âgée, partage d’articles, de vidéos et de photos.
  • Instagram : Une plateforme visuelle, parfaite pour montrer le côté humain de votre clinique à travers des images et des stories.
  • LinkedIn : Une audience professionnelle, parfaite pour établir votre expertise et partager des articles de fond.
  • YouTube : En tant que deuxième moteur de recherche le plus utilisé après Google, YouTube offre un potentiel énorme pour atteindre un large public. C’est l’endroit idéal pour partager des vidéos éducatives, des tutoriels, des témoignages de patients ou des visites virtuelles de votre clinique.
  • TikTok : Cette plateforme de partage de vidéos courtes a explosé en popularité, surtout chez les jeunes. Son format divertissant peut être utilisé pour montrer une facette plus légère et humaine de votre clinique, partager des conseils de santé de manière ludique ou même lancer des défis pour engager votre communauté.
  • Twitter : Ce réseau social est idéal pour partager des actualités, des articles intéressants, ou pour participer à des discussions autour de la santé. Son format court et concis permet une interaction rapide avec votre audience. C’est aussi un excellent endroit pour surveiller les tendances de votre secteur et interagir avec d’autres professionnels de la santé.

Développer une stratégie pour l’expérience patient

Une expérience patient positive est clé pour développer la fidélité de vos patients et augmenter leur satisfaction. Des enquêtes de satisfaction post-consultation, des rappels de rendez-vous ou encore la mise en place d’un service de téléconsultation, sont autant d’actions qui peuvent améliorer l’expérience de vos patients.

Créer un suivi pré et post consultation du patient

Mettre en place un système de suivi des patients avant et après la consultation permet non seulement d’améliorer l’expérience du patient, mais aussi de montrer votre implication et votre sérieux.

En finir avec les RDV non honorés

Le fléau des rendez-vous non honorés est un problème de taille pour les professionnels de santé. Il provoque non seulement un manque à gagner, mais peut aussi empêcher d’autres patients de bénéficier d’un créneau de consultation précieux. Alors, que faire ? 🤔💡 L’article 53 du code de déontologie médicale (R.4127-53 du Code de la santé publique) précise que les honoraires du médecin « doivent être déterminés avec tact et mesure » et « ne peuvent être réclamés qu’à l’occasion d’actes réellement effectués ». Cela signifie que la facturation d’un rendez-vous manqué n’est pas permise par la loi. Cependant, il existe une solution qui se trouve dans le droit civil. 📚 Maitre Plessis, expert en droit de la santé, nous éclaire sur le sujet : « Il est interdit pour un médecin de facturer des honoraires de consultation si le patient ne se présente pas au rendez-vous sans prévenir. Toutefois, le médecin pourrait réclamer au patient une indemnité si le rendez-vous non honoré lui a causé un préjudice et que le patient a agi fautivement en ne se présentant pas au rendez-vous ou en ne se décommandant pas à temps. » Cela est en accord avec l’article 1240 du Code civil : « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer. » ⚖️ Bien entendu, le praticien doit pouvoir prouver le préjudice causé, comme une perte de chiffre d’affaires ou l’impossibilité de donner le rendez-vous à un autre patient. En outre, le patient doit avoir été informé à l’avance de cette politique, par exemple par le secrétariat du médecin ou par une mention visible dans le cabinet. Autrement, le patient pourrait s’opposer au paiement de l’indemnité. De ce fait, une communication claire et transparente est essentielle pour prévenir les malentendus et maintenir une bonne relation avec les patients.

Ne Ratez Pas Nos Conseils Exclusifs!

Visez vous la 1ère position ?

🔍 Infos Exclusives - Emails 1-2 fois/mois

🚀 Boostez Votre Visibilité - Astuces et stratégies inédites

Retour en haut